mercredi 12 novembre 2014

KANAKY : LES DEUX GRANDS PARTIS INDEPENDANTISTES ONT FAIT LEUR CONGRES

Naku press salue tout d'abord ces deux grands rendez vous des deux organisations nationalistes. Heureusement que dans notre pays nous avons encore cette chance de pouvoir discuter. Lorsque l'on regarde l'actualité d'ailleurs, o combien on est sans moyen lorsque l'on voit des gens tirer de loin pour empêcher la démocratie de s'exprimer.  Naku press fait ici allusion à ce bus transportant 43 étudiants au Mexique  qui n'est jamais arrivé à destination. Tous les yeux sont tournés vers le pouvoir en place , d'ailleurs fortement contesté … alors que lors de son arrivée au pouvoir , le président actuel du pays prétendait lutter sans relâche contre la corruption. Bref ce petit détour pour dire combien ces temps de discussion sont précieux pour organiser notre parole.

A l'heure de la publication de cet article , nous n'avons que des extraits des interview  radio des leaders des deux partis, et pour l'heure les motions du 45ème congrès de l'Union Calédonienne. Certes qu'un premier sentiment c'est de dire qu'il y a des divergences , mais une autre grille de lecture nous autorise à dire qu'il y a complémentarité. Aucun de ces deux partis n'a remis en cause l'objectif : le combat pour la pleine souveraineté du pays. Les voyages séparés à Paris pour le comité des signataires, ou encore la virgule qui fait pour certains la grosse divergence sur la question des mines, ou encore que l'un reste très ancré jusqu'à en faire une orientation phare de son congrès , le transfert de l'article 27 , tout cela va dans le sens de dire il faut aller jusqu'au bout. Assemblée référendaire pour préparer le pas suivant , ou article 27 , et la préparation du transfert des compétences régaliennes, c'est en quelque sorte  l'image suivant  qu'il faut comprendre : l'autre pousse jusqu'à la ligne d'arrivée et l'autre s'interroge déjà sur le premier pas après cette ligne. Une grille de lecture un peu caricaturée, mais on peut aussi lire les choses ainsi.  Si on défait un peu les querelles de personnes on peut trouver cette lecture.

Déjà la presse locale s'empresse à parler " de haut risque" faisant allusion à l'orientation donnée par l'UC voulant l'unité de l'ensemble de la mouvance indépendantiste au sein du FLNKS. Mais rien d'étonnant venant de la presse locale. Certains prétendent contribuer à la construction du pays, mais entre ce qui est dit et l'incontournable indépendance des journalistes, il y a un temps pour brouiller les esprits. Des bouquins entiers traitent de la désinformation , et de ses ravages. Des exemples pullulent derrière les grands conflits qui ont animé le monde, avec des milliers  de perte en vies humaines.

Sans prétendre vouloir faire le procès de la presse locale , c'est juste un peu d'objectivité que l'on demande pour le respect du contexte politique ( un contexte très fragile , pour reprendre les termes de certains grands responsables politiques français)  dans lequel le pays est en train d'évoluer. Attention au poids des mots…..

Naku press : Mise en ligne le 12 novembre 2014