mardi 30 décembre 2014

KANAKY : GOUVERNEMENT ON RECONDUIT LES MEMES AU PERCHOIR MAIS ...

Aujourd'hui 13H30 au Boulevard Vauban chacun à sa place , les élus ont élu les 11 membres du gouvernement. 5 listes présentes avec les résultats suivants : 15 voix pour Calédonie Ensemble, 15 voix pour UC FLNKS et Nationalistes, 10 voix pour UNI/LKS , 9 FPU , 5 UCF. Ce qui donne 3 postes chacun pour Calédonie Ensemble , et le FLNKS , 2 pour UNI  et 2 FPU , 1 UCF.  Des noms : Calédonie ensemble : Philippe GERMAIN, Thierry CORNAILLE, Jean Léopold - UC FLNKS et nationalistes : Gilbert TYUIENON , Jean Louis DANGLEBERMES , Anthony LECREN.  - UNI : Déwé GORODEY , Valentine EURISOUKE. , FPU : Cynthia LIGEARD,  Bernard DELADRIERE ,  - UCF : Sonia BACKES.

Mais le gros HIC de cet après midi c'est que les non indépendantistes n'ont pas pu s'entendre pour pouvoir élire le président du gouvernement. Gomes vient de le redire sur RNC qu'il aurait demandé aux indépendantistes de ne pas se mêler des discordes internes au camp non indépendantiste. Les indépendantistes réunis sont au nombre de 5 au gouvernement. Chose prévisible , l'élection du président est renvoyé dans un délai de 5 jours max.

Que faut il comprendre derrière ces agissements ? On remet les mêmes, alors on a fait tomber un gouvernement pour cela , - mais vu les discordes dans le camp non indépendantiste, il était prévisible que ce n'est pas en deux semaines qu'ils allaient remettre en place le Contrat de gouvernance solidaire. Donc pourquoi tout cela , Philippe GOMES donne la perspective de ce blocage , la dissolution du congrès pour retourner aux élections. Est ce possible sur le plan réglementaire, sachant que Calédonie Ensemble n'est pas majoritaire ,  certes GOMES n'arrête pas de rappeler le nombre de voix que sa liste a obtenu lors des dernières provinciales, mais il n'a pas une majorité absolue … Donc ??

Passons le réveillon de ce soir, et prenons les 3 jours de repos pour mieux voir les choses venir la semaine prochaine. Mais on n'oublie pas aussi qu'on a déjà entendu GOMES et Calédonie ensemble tenir des propos qui font comprendre qu'à terme ils veulent être les seuls interlocuteurs du camp pro français face aux indépendantistes , n'est ce pas cela le but de la manoeuvre  ? Heureusement que le budget du pays a déjà été voté, l'ancien gouvernement peut malgré tout continuer à gérer les affaires courantes ….

Naku press : Mise en ligne le 31 décembre 2014