samedi 9 juin 2012

La DUS et le sentiment d'insécurité

COMMUNIQUE DE PRESSE

Faisant référence à l'article paru dans les nouvelles calédoniennes du 23 mai 2012 page 10,

La Dynamik Unitaire Sud (DUS) dénonce avec fermeté la pétition qui circule actuellement sur les comptoirs des boutiques de Magenta dont le but est de chasser hors de leur quartier les personnes sans domicile qui y circulent en quête de nourriture périmée, jetée à la poubelle.

La DUS considère que ces personnes sont d’abord victimes d’une société qui, parfois, oublie la dimension humaine dans son développement.

Cet état d'esprit n'est pas sans rappeler les moments sombres de l'indigénat où les kanak n'avaient pas "droit de cité" dans la ville de Nouméa, et très récemment, la proposition du député sortant, Gaël YANNO, d’instaurer un couvre feu pour les enfants de moins de 13 ans…

La DUS s'appuie sur les droits fondamentaux de la personne humaine de pouvoir circuler librement, de se tenir devant une boutique ou de s'asseoir sur un trottoir comme bon lui semble.

La DUS attire l'attention des pouvoirs publics sur l'argument insécuritaire avancé par les commanditaires de la pétition, alors que la motivation principale reste avant tout commerciale «ne pas ternir l'image de leur commerce...»

Dans ce cas de figure qui est vraiment en danger ? L'argent ou les personnes en souffrance ?

La DUS, tout en restant vigilante, invite l'Etat français, la Mairie de Nouméa et le gouvernement du Pays et les autoritaires coutumières concernées à prendre toutes les mesures d'urgence en vue de sécuriser les personnes dont des femmes en mal de logement et de sécurité alimentaire dans notre Pays.

Pour la DUS
Boiguivie Sylvain