samedi 24 août 2013

UN JOUR , UN PAS de la sensibilisation à l’engagement pour KANAKY !!



La Dynamik FLNKS Sud /PT était à KARIKUIE ( Paita)

Ce samedi 24/08/2013 , la Dynamik FLNKS Sud /PT appelé les gens de Paita à une journée de sensibilisation sur la thématique jeunesse. Une centaine de personnes étaient au rendez vous avec un temps fort le matin autour de la stèle de l’UICALO . Un moment de mémoire, avec un dépôt de gerbes , une minute de silence pour le respect du courage de ces vieux qui avec les moyens de l’époque ont su s’organiser pour que nous soyons encore là
Karikuie ( août 2013) - La stèle de l'UICALO  Ph. NP

aujourd’hui.  Sur la stèle , des noms de toutes les régions du pays, prenant également les Iles loyautés. C’est dire l’unité qu’il y avait déjà derrière cette idée de s’organiser pour survivre. Les témoignages de quelques anciens qui étaient présents sur le site, originaires de la tribu de Karikouié, confirment ce courage qu’affichaient tous ces vieux , soutenus par des tribus entières pour que cette marche que nous continuons maintenant, puisse consolider ces premiers pas de la revendication kanak.  Après ces témoignages , les responsables politiques présents aussi sur le site, ont pris la parole pour dire que nous sommes bien dans la continuité, que certains slogans animant les discours politiques de ces derniers temps, faisaient déjà le socle des discours de tous ces vieux qui se sont levés pour dire non à la mort lente de notre peuple. Ils ont su faire l’unité pour faire face au danger,  à nous de mettre les formes pour que cette unité reste et nous permette d’aller  vers ce pays que ces vieux ont eux voulu reconquérir.  La joie de la tribu d’avoir eu cette honneur ce samedi matin autour de ce lieu historique, était palpable, les mots étaient pesés parce le moment nous remettait face à notre propre histoire. Le retour aux sources redonnent du courage et du sens à ce que l’on fait tous les jours.

Comment cette histoire puisse nous servir de leçon ? Le forum qui a débuté l’après midi a porté sur la thématique de la jeunesse. L’interactivité entre les jeunes et les institutionnels, les responsables du milieu associatif a permis un échange très riche. Des réponses aux questions des jeunes , sur les dispositifs d’accompagnement pour le suivi scolaire, l’insertion professionnelle, etc… ont été données par les personnes ressources présentes au forum. Certains témoignages ont prouvé aussi que le levier institutionnel n’est pas le seul moyen de s’en sortir dans la vie, il y a ce que l’on peut faire avec ce que l’on a comme bagage . La volonté, l’effort, le courage, la persévérance  pour passer des étapes parfois obligées, sont aussi à prendre en considération. Il faut simplement y penser. Toutefois des questions sont restées sans réponse, aux élus et aux responsables d’y réfléchir et peut être inscrire dans les grandes orientations à  défendre lors des prochaines mandatures.
 Levée du Drapeau kanak - Dyn. FLNKS Sud/PT (Ph.NP)
Les enjeux de 2014 ont aussi fait débat. Des questions assez directes , c’est le risque de l’interactivité ( via des questions écrites) , cela va chercher l’historique de l’Accord de Nouméa  pour aussi l’expliquer , vers quel avenir nous mène t-il ,  la question de l’unité du mouvement nationaliste kanak   a aussi été évoquée  pour demander pourquoi autant de divergences affichées via les médias – et enfin beaucoup de questions sur les inscriptions sur les listes électorales.

Une journée riche , mais la Dynamik FLNKS Sud /PT a pu sentir l’engouement des gens de la base, de vouloir aussi comprendre  avant d’agir. 2014 ce sont les élections, mais on veut aussi d’abord savoir pourquoi l’on doit voter . L’indépendance oui mais comment est ce que l’on va faire ? Autant de questionnements qui témoignent d’une chose positive, c’est que nos populations sont à l’écoute et éprouvent le besoin de comprendre les choses. L’information, la communication ont été plus que jamais pointées comme des priorités.

La Dynamik FLNKS Sud /PT continuera donc le programme de ces journées nationalistes bien dans cet objectif de sensibiliser les populations sur les enjeux politiques des prochaines échéances.  Pour faire adhérer nos populations à nos mots d’ordre soyons sur le terrain , ce n’est pas de l’opportunisme, depuis plus de 14 ans maintenant , l’Accord de Nouméa n’a cessé d’occuper les discours politiques de nos leaders, la population a eu une idée sur le sujet, mais il est maintenant temps d’aller plus loin dans la compréhension des choses .

Naku press : Mise en ligne le 25 Août 2013