mercredi 15 février 2012

Levée de drapeau à la mairie de Moindou: une victoire de plus pour la stratégie unitaire



Hier après midi, en présence des militants FLNKS de la région, notamment ceux de l'UC et de la DUS (Dynamik Unitaire Sud), les élus municipaux de Moindou, ceux qui ont voté pour la levée du drapeau, ont organisé une cérémonie symbolique. C'est une cérémonie coutumière:  les deux présidents des conseils coutumiers Xaracùù et Ajié Arô qui ont fait le déplacement ont remercié aux élus municipaux (RUMP, FLNKS et sans étiquette) qui ont pris leur responsabilité pour l'avenir et les jeunes... Jean Marie Hovereux, ex-n° 2 et ex-adjoint au maire de Moindou, devenu sans étiquette, a répondu ainsi que la mairesse RUMP de Farino, Mme Ghislaine Arlie.

En fait, auparavant, la réunion du conseil municipal a été expéditive: 8 contre 7 pour la levée en quelques minutes. 2 indépendantistes parmi les "contre" ! Bizarre... Mais si bizarre que cela pour les "gens" du coin.

Maintenant, il ne reste plus Bourail et La Foa !

----------------------------

Retranscription "mot à mot" RRB FEV 16 MAT – MOINDOU


Journaliste : Depuis hier, les deux drapeaux flottent sur la mairie de Moindou. La décision a été prise hier, en début d'après-midi, à la majorité du conseil municipal, par huit voix contre sept. Une décision qui était réclamée depuis longtemps, par plusieurs conseillers municipaux, parmi lesquels Numa Huard, conseiller municipal du Rassemblement :

Numa Huard : Une réunion qui s'est passée très rapidement, mais de manière très positive, puisque le conseil municipal a voté à la majorité la levée du drapeau. Au niveau des élus qui ont voté pour, on a deux élus de l'UMP et ceux de l'UC et puis des élus sans étiquette. Immédiatement après, il y a une cérémonie coutumière qui s'est faite et qui a été très émouvante, puisque les coutumiers ont tenu à remercier particulièrement les Caldoches, comme ils l'ont dit, et l'UMP, puisqu'un gros travail a été fait là-dessus, et ensuite, la levée des drapeaux s'est faite automatiquement. Donc là, à l'heure où je vous parle, les deux drapeaux flottent sur la commune de Moindou.

Journaliste : Et une décision adoptée contre l'avis du maire Calédonie ensemble, Jo Peyronnet. Écoutez sa réaction :

Jo Peyronnet : Bon, une majorité s'est dégagée à une voix près, huit contre sept. Je le regrette, parce que je ne suis pas du tout pour monter ce drapeau qui représente pas tous les Kanaks. Moi, je suis pour le drapeau commun, mais bon, je suis respectueux de la démocratie. Je m'incline devant cette décision, ils sont majoritaires, et je ne vois pas qu'est-ce que je pourrais faire.

Journaliste : Et désormais, seules les mairies de La Foa et de Bourail n'arborent pas le double drapeau.