mercredi 23 novembre 2011

Motion sur le FLNKS du PALIKA : congrès de Ponérihouen 2011

Symptomatique, après avoir combattu pour ouvrir le FLNKS aux autres composantes de la mouvance nationaliste pendant des années, et au moment où tout le monde prône le rassemblement, l'ouverture, l'unité, et un congrès national le 21 janvier 2011, voilà le PALIKA version mai 2009 qui sort à son mini-congrès de Ponérihouen une motion pour maintenir le Front à quatre partis... Autrement dit, c'est une motion anti-DUS. On suppose que la réflexion a été très dense !


MOTION N°5 sur le FRONT DE LIBÉRATION NATIONALE KANAK ET SOCIALISTE
Le Congrès de la NC, élu à l’issue des provinciales de 2014 aura à décider une majorité des 3/5 de l’organisation de la consultation de sortie de l’ADN.
Réuni en Congrès à Pwârâïriwâ les 11, 12 et 13 novembre 2011 le PALIKA salue l'engagement du FLNKS, depuis sa création, dans le combat pour l'accession à l'indépendance de la KNC.

Néanmoins, depuis 2 ans, le PALIKA constate le rapprochement de dirigeants de certains partis du Front avec le RUMP et l’Avenir Ensemble, dénonce l’affichage d'une ligne néo coloniale au sein du FLNKS et les pratiques des alliances contre-nature qui nuisent à l'efficacité de son action politique.

Dans ce contexte, le PALIKA réaffirme son engagement au sein du FLNKS pour la mise en oeuvre de l'ADN, qu'il considère être la feuille de route pour l'accession à l'IKRS et appelle ses militants à investir les chantiers y afférant.
Le PALIKA réaffirme la composition actuelle du Front : PALIKA, UC, RDO, UPM et considère le bureau politique comme étant la seule instance reconnue du Front habilitée à s'exprimer en son nom.

S'agissant des moyens de communication du FLNKS, le PALIKA demande à ses militants d'investir les instances décisionnelles de la Radio Djiido et de contribuer à la rédaction du journal du FLNKS.

Par ailleurs, le PALIKA demande de poursuivre la mise en place de la cellule auprès du BP du FLNKS pour le suivi des relations extérieures et réitère sa position en faveur de l’intégration de la NC au groupe FER DE LANCE en tant que pays mélanésien.