mercredi 8 juin 2011

Bref rapport de mission du FLNKS au 18e Sommet du Groupe Fer de Lance

Rapport de mission

Du 26 au 31 mars, s’était tenu à Suva le 18ème Sommet du GMLF. Sans être exhaustif, le présent rapport se veut être avant tout le relevé des principales résolutions prises à l’issue de ce Sommet.

Participaient donc à la retraite des leaders de ce Sommet, présidé par le Premier Ministre de Fiji, le contre amiral Mr BAINIMARAMA:
- Mr Sato KILMAN, Premier ministre du Vanuatu,
- Mr Don Pomb POLYER, Ministre des Affaires Etrangères, du Commerce et de l’Immigration da la PPNG (représentant le 1er ministre Mr Mickaël SOMARE),
- Mr Peter Shanel AGOVAKA, Ministre des Affaires étrangères des Iles Salomon, (représentant le 1er Ministre ; celui-ci ayant dû rentrer au pays pour des raisons de politique intérieure)
- Mr Filipe BOLE, Ministre de l’Education nationale, de la Culture et des Arts, de la Jeunesse, du Travail et de l’Emploi
- Mr Charles WASHETINE, représentant le FLNKS, (Mr Victor TUTUGORO, chef de la délégation, étant rentré précipitamment au pays en raison d’un deuil familial).

Assistaient également à ce sommet, les ministres des affaires étrangères de pays membres, les représentants des gouvernements de la République démocratique du Timor-Leste et de l’Indonésie, en tant qu’observateurs. Le Grand Duché de Luxembourg y assistait quant à lui en qualité d’invité spécial.[1]

Ce qu’il convient d’emblée de noter est qu’une place de choix a été réservée au FLNKS et à la situation du pays. Après avoir pris connaissance des relevés de conclusions du dernier Comité des Signataires qui s’était tenu à Paris les 25 et 26 juin dernier, il a été explicitement demandé au FLNKS, suite aux recommandations de la mission du GMLF qui s’était rendue en NC en juin 2010 :
- de « fournir des statistiques sur l’emploi des Kanak dans le tertiaire et dans les institutions de la NC depuis la signature de l’Accord de Nouméa »
- de produire des statistiques sur les indices sociaux et économiques pouvant identifier les inégalités existantes entre Kanak et non Kanak
- de tirer le bilan de l’action « Cadres Avenir »
- d’apporter des informations complémentaires concernant le Sénat Coutumier et notamment sur les modalités de son financement

Par ailleurs, il a été décidé de « fournir une assistance dans le processus de réconciliation entre les communautés kanak et les autres populations » et, en cas de demande de la part du FLNKS, de « proposer des actions de formation spécialisée, de stages ou bourses d’études » au profit des jeunes Kanak

S’agissant de la situation de FIJI, les dirigeants des pays mélanésiens ont pris la mesure du projet de rétablissement de la démocratie par voie élective et ont approuvé la feuille de route annoncée depuis 2009 par le contre-amiral BAINIMARAMA et qui prévoit des élections à partir de septembre 2014. Ce scrutin devant être précédé de réformes sociales et économiques et de réformes constitutionnelles et institutionnelles notamment concernant le mode d’élections.
Les leaders demandent en outre la réintégration des Iles Fiji au Forum du Pacifique et la participation de ce pays aux réunions de négociations dans le cadre de la conclusion d’un Accord de Partenariat économique avec l’Union Européenne.

Au plan du maintien de l’ordre, le groupe mélanésien a entériné le principe de la création « d’une unité policière » subrégionale et « d’une académie régionale de police ».

Au niveau économique et commercial, il a été entériné le principe de création « d’un marché du travail commun » entre les pays membres et celui « de la mobilité des travailleurs ».

Ont été par ailleurs validés :
- l’Accord d’exportation de Kava entre Fiji, Vanuatu et Salomon
- le rapport sur le sommet du Fer de Lance relative à la pêche du 15 au 16 février
- le principe d’une rencontre des ministres des finances du MSG
- le rapport sur le « 4ème festival des Arts mélanésiens » en Kanaky/NC (dont la bonne tenue a été unanimement saluée par les délégations et les pays membres).

A retenir enfin, en termes de calendrier, la tenue en 2013 du prochain Sommet du GMFL en Kanaky/NC, des « Jeux de la Mélanésie » et une visite d’une délégation des pays mélanésiens en 2011.

Nouméa, Avril 2011


[1] Etaient également présents Mr Charles PIDJOT (UC, membre du FLNKS), Mr Louis Kotra UREGEI (Parti Travailliste) et Mr Richard TUHEIVA (UPLD du Pays Maohi), venu plaider la réinscription de la Polynésie française sur la liste des pays à décoloniser à l’ONU et son accession au GMLF en tant qu’observateur.