jeudi 20 octobre 2011

L'ordre et la morale: le film censuré ?

L'ordre et la morale, de Mathieu Kassovitz sur la prise d'otage d'Ouvéa à la fin des années 80, ne sera pas distribué en Nouvelle-Calédonie (http://nouvellecaledonie.la1ere.fr/programmes/faut-quon-se-parle/lordre-et-la-morale_71924.html)

Prévu pour sortir sur les écrans français le 16 novembre prochain, L'ordre et la morale retraçant les événements entourant la prise d'otage par des indépendantistes Kanak, de neuf gendarmes, sur l'ile d'Ouvéa en 1988, ne pourra, finalement, pas être distribué en Nouvelle-Calédonie, selon le site PresseOcéan.fr.

"Tout était calé, nous avions prévu de nous rendre sur place et nous venons d'apprendre que le seul cinéma qui devait distribuer le film en Nouvelle-Calédonie ne le ferait pas" a confié l'acteur-réalisateur cet après-midi, lors de la conférence de presse précédant l'avant-première du film à Nantes. Sans parler de censure, Mathieu Kassovitz (La haine, Babylon A.D.) a évoqué "des pressions politiques".

Initialement prévu en Nouvelle-Calédonie, le tournage du film avait finalement dû se dérouler en Polynésie française. L'opposition d'une partie de la population calédonienne se faisant trop forte.

Dans L'ordre et la morale, Mathieu Kassovitz interprète le commandant du GIGN, Philippe Legorjus, essayant de négocier avec les preneurs d'otages tandis qu'à Paris, entre deux tours des élections présidentielles, les tensions entre le Premier ministre Jacques Chirac et le Président François Mitterrand font prendre aux événements une tournure éminemment politique et inextricable.