mercredi 24 août 2011

Vous avez dit : comparaison - Jeux du Pacifique 2011 et les autres Jeux...

Selon un internaute,
Les JNC : Coût 17 milliard CFP soit 141.666.666 Euros pour 250000 personnes = 566 Euros/Personne
PEKIN : Coût 26 milliards d'Euros pour 1 350 600 000 personnes = 19,25 Euros/Pers
SYDNEY : Coût 3,5 milliards d'Euros pour 21 900 000 personnes = 159,8 Euros/Pers

Nous avons donc payé :
- 30 fois plus que le Chinois
- 4 fois plus que les Australiens

Tout ceci, je le précise, pour des jeux du Pacifique et non des jeux Olympiques
Mais c'est vrai que l'on n'a pas besoin de maisons de retraites ni d'échangeurs routiers (pour ne citer que cela) en Nouvelle Calédonie...


Réaction d'un autre internaute:
Rien de correct n'est fait par les décideurs actuels. La France est devenue un Ponce Pilate. Ces montagnes d'argent finissent par rendre les élus aveugles et sourds.
Mais ces jeux sont aussi un pari sur le bon comportement électoral des jeunes sportifs et de leurs supporters. Un peu aussi pour montrer notre supériorité aux petits états insulaires. Ce qui donnera à penser que tous les habitants du pays sont riches.
Non seulement on n'aura pas dépensé cet argent pour des causes sociales mais, pire, on aura fait croire à nos invités qu'on n'en avait pas besoin.


Réaction de Uué Sylvain:

Salut à tous,

Je voulais vous transmettre un extrait d'une déclaration du groupe FLNKS au Congrès fin 2009 dans le cadre du vote du budget primitif 2010...
"... En fait, le choix du gouvernement est de « sanctuariser » certaines grandes opérations, certes décidées auparavant…
Ce sont par exemple les infrastructures des jeux du Pacifique de 2011 qui coûtent dans le budget primitif proposé environ 15 milliards de F.
Au-delà d’un constat objectif d’une répartition déséquilibrée entre les provinces des infrastructures liées à ces jeux et sur le caractère superflu de certains équipements sportifs, maintes fois exprimés dans les commissions, nous souhaitons attirer votre attention, Monsieur le Président mais également à l’ensemble des élus, sur deux choses :
- Primo : Si ces lourds investissements publics constituent des signes lancer envers les acteurs économiques, nous devons nous attendre inévitablement à des coûts de fonctionnements exorbitants et inhérents par la suite,
- Secundo : Les milliards de F consacrés à ces jeux seront vécus par les autres peuples du Pacifique comme un étalage indécent de richesse quand on sait que cela représente parfois 75% des budgets nationaux de certains pays et qui manquent cruellement d’infrastructures de base (école, infirmerie,…)..."