jeudi 4 août 2011

SOMALIE ... UN APPEL A LA SOLIDARITE INTERNATIONALE


Naku press se fait le relais d'un appel à la solidarité internationale organisée par l'organisation AVAAZ , sur la situation en Somalie..

Chers amis,


Plus de 2 000 personnes meurent de faim chaque jour en Somalie, et la famine menace la vie de plus de onze millions d'habitants. Le conflit entre les insurgés shebab et la communauté internationale empêche l'arrivée de l'aide qui pourrait mettre un terme à la famine. Mais un groupe de pays influents a le pouvoir de négocier un accord pour que cessent ces souffrances. Signez la pétition urgente pour une trêve humanitaire et faites-la suivre à tous:



Plus de 2 000 personnes meurent de faim chaque jour en Somalie, et la famine menace en ce moment la vie de plus de onze millions d'habitants. La sécheresse a mis cette région du monde à genoux, mais la crise alimentaire est en réalité entretenue par un échec absolu de la internationales. Nous pouvons sortir de cette impasse.

Les régions touchées par la famine sont sous le contrôle des Shebab, insurgés islamistes liés aux groupes terroristes. Leur mise à l'écart, ainsi que le conflit qui les oppose aux autres chefs locaux et la communauté internationale empêchent l'essentiel de l'aide et du commerce de se déployer pour mettre fin à la famine. Mais quelques pays influents, dont les Émirats Arabes Unis, continuent de commercer avec les Shebab -- ils ont la possibilité de négocier un accord avec ce régime pour résoudre une crise qui menace la survie de millions de personnes.

Nous ne pouvons pas laisser la politique de la "guerre contre le terrorisme" causer de nouvelles victimes innocentes. Il est temps pour la communauté internationale et pour les Shebab de conclure un accord afin que l'aide alimentaire parvienne immédiatement au peuple somalien qui souffre. Le Conseil de Sécurité de l'ONU se réunit dans quelques jours, demandons-lui d'agir sans délai pour appeler les nations arabes influentes à ouvrir des négociations avec les Shebab et mettre en place une coopération capable d'arrêter la famine et d'ouvrir la voie à une solution politique pérenne:

http://www.avaaz.org/fr/somalia_stop_the_famine_unsc_fr/?vl

Le gouvernement somalien a été renversé en 2006 par une invasion soutenue par les États-Unis qui craignaient l'extrémisme islamique. Mais cette tactique s'est retournée contre eux et des groupes encore plus radicaux, comme les Shebab, ont pris le dessus pour faire régner la violence sur l'essentiel de la Somalie. La communauté internationale apporte son soutien à un gouvernement corrompu dont l'autorité ne s'exerce que sur une partie de la capitale. Les politiques d'isolement, d'invasion et de pression dans le cadre de la guerre contre le terrorisme n'ont jusqu'ici aidé personne, et à présent des milliers de Somaliens meurent chaque jour. Il est temps de changer d'approche.

Les États-Unis ont accéléré leurs efforts pour répondre à la crise en allégeant les lois anti-terroristes qui empêchaient l'aide d'atteindre le peuple somalien dans les régions sous contrôle des Shebab. Dans le même temps, les frictions entre groupes d'insurgés augmentent et certains chefs se disent prêts à laisser passer l'aide. Mais ce n'est pas encore suffisant pour briser le mur qui entoure ceux qui sont le plus durement touchés par la famine. Seul un effort diplomatique international ambitieux peut permettre à toutes les parties prenantes de négocier pour faire en sorte que l'aide parvienne en toute sécurité à des centaines de milliers de familles en détresse.

L'une des principales sources de revenus des Shebab provient du charbon produit à partir d'acacias et exporté illégalement vers les Émirats Arabes Unis et les autres pays du Golfe. Ces nations pourraient dès maintenant tirer profit de leurs liens économiques avec les Shebab pour jouer un rôle diplomatique indispensable et garantir l'accès humanitaire aux régions les plus touchées par la famine.

Il est urgent de voir se dessiner une nouvelle direction pour la Somalie -- appelons le Conseil de Sécurité de l'ONU à charger les pays clés du Golfe de lancer une médiation, celle-ci devant permettre aux Somaliens mourant derrière les lignes de front des Shebab de finalement accéder à l'aide alimentaire et médicale vitale pour eux et leurs enfants affamés. Signez maintenant et diffusez largement ce message:

http://www.avaaz.org/fr/somalia_stop_the_famine_unsc_fr/?vl

Ensemble, les membres d'Avaaz ont fait en sorte qu'une aide cruciale soit fournie à la Birmanie, à Haïti et au Pakistan après des catastrophes naturelles, ce qui a permis de sauver des milliers de vie. Aujourd'hui, alors que les images horribles et choquantes d'enfants décharnés passent en boucle dans le monde, nous pouvons appeler les pays les plus influents à prendre les rênes d'une négociation dont le peuple somalien a besoin au plus vite. Mobilisons-nous pour aider à mettre fin à la tragédie en Somalie.

Avec espoir et détermination,

Luis, Stéphanie, Maria Paz, Emma, Ricken, Giulia, Iain et toute l'équipe d'Avaaz

SOURCES

Guerre et famine en Somalie: un cercle vicieux qui menace des millions de vies (Jeune Afrique)
http://avaaz.org/jeuneafrique_somalie

Responsabilité partagée (Sud Ouest)
http://www.sudouest.fr/2011/07/28/responsabilite-partagee-461712-4720.php

La famine affaiblit et divise les militants shebab (France 24)
http://www.france24.com/fr/20110802-famine-affaiblit-divise-militants-shebab-somalie-crise-alimentaire-secheresse-conflit

Famine: "En Somalie, la solution est politique" (L'Express)
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/famine-en-somalie-la-solution-est-politique_1017753.html

Famine en Afrique: les USA pressent pour une réponse mondiale (AFP)
http://avaaz.org/afp_somalie

Somalie: le trafic de charbon explose malgré l'interdiction en vigueur (IRIN, en anglais)
http://www.irinnews.org/Report.aspx?ReportID=91679

Soutenez le mouvement Avaaz!

Nous sommes entièrement financés par les dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible.

Mise en ligne par Naku press le 05/08/2011 à 8h23