samedi 28 août 2010

Sénat Coutumier, un renouvellement d'apparence sereine...

Julien Boanemoi, président du Sénat Coutumier de 2009 à 2010 (photo Madoy).
Madoy reviendra sur les thèmes qui ont été abordés au Congrès des 8 pays kanak, en attendant, il livre quelques moments choisis...

Samedi 28 août 2010, Azareu, une tribu d’obédience catholique, situant dans la commune de Bourail, pays Ajié Arô en Province Sud… Après une mandature de 5 ans, le sénat coutumier s’est faite peau neuve… Conformément à l’Accord de Nouméa. Pour la nouvelle mandature allant de 2010 à 2015, le sénat coutumier, réuni en Congrès des 8 pays, a acté les nominations par les aires coutumières des nouveaux sénateurs coutumiers. Ainsi, pour Djubéa Kapoumë, ont été désignés Octave Togna de la Conception et Paul Vakié de Kunié. Pour Xaracùù : Ignace Kaÿs de Boulouparis et Joseph Nekare de Thio-Borendy. Pour Ajié Arô : Dick Meureureu Goin de Ouendji-Poya et Luc Wema de Waawi Lùù. Pour Paici Cemuhi : Armand Goromoedjo de Poindimié et Samuel Goromido de Netchaott Koné. Pour Hoot Ma Whaap : Pombeï Paeten-Whaap de Koumac et René Boaouva de Poum. Pour Iaai : Ambroise Doumaï de Mouli et Daniel Nigote de Fayaoué. Pour Drehu : Pascal Sihaze de Wet et Pierre Zéoula de Gaitcha.
Pour Nengone : les sénateurs coutumiers de cette aire seront désignés ultérieurement. Une nouvelle qui, malheureusement, ne constituait pas réellement une surprise… pour tout le monde.
Assistaient à ce rassemblement des personnalités politiques institutionnelles : Pierre N’gaihoni, ministre des affaires coutumières, Roch Wamytan, chef du groupe FLNKS au Congrès, Hilarion Vendegou, Grand Chef de Kunié et Elu du RUMP au Congrès, Sylvain Pabouty, Chef du groupe FLNKS à la Province Sud…

Un air de sérénité fredonnait dans la vallée d’Azareu pour la centaine de congressistes présents. Mais, derrière cela, jusqu’au dernier moment, il a fallu encore ajusté dans l'exercice de désignation des membres de la seconde chambre du pays. Même pour certaines aires coutumières, l’ajustement a été jusqu’à désigner, à la dernière minute, des personnes à la place de celles qui avaient fait déjà l’objet d’intenses consensus dans chaque clan, chaque conseil de clans, chaque conseil coutumière… Cela a été le cas de Djubéa Kapoumë où Octave Togna était désigné à la dernière minute par le conseil d’aire alors que la « base » avait plutôt porté la candidature du jeune Jean Roch Pidjot, petit-fils du regretté député, Roch. Il se dit que cette désignation de dernière minute aurait été facilité par un président de l’aire, Vincent Kamoidji, ancien « employé » de Octave Togna, quand, celui-ci, était directeur du Centre Culturel Tjibaou…
Néanmoins, ne va-t-on pas là assister à un recours sur un plan juridique ?
Même avant de faire connaître les noms de ses sénateurs coutumiers, les conseils coutumiers comme Xaraçùù et Paici Cemuhi ont géré des voix qui se sont élevées pour contester…
Autre problème : le conseil coutumier Ajiè Arô n’était pas là… parce qu’il tenait en même temps une assemblée générale. Incroyable : le congrès des pays kanak, le rassemblement annuel le plus important est « boycotté » par le conseil coutumier qui accueille !

En tout cas, d’une manière générale, au-delà de ces petites zones d’ombre, le Congrès s’est bien passé. La présidence du Sénat Coutumier sera assurée par Dréhu en la personne de Pascal Sihazé.
Les sénateurs coutumiers nouvellement élus se sont donnés rendez-vous ce lundi 30 août 2010 à 10h00 au Congrès pour l’officialisation. Madoy espère que les élus de tout bord seront présents pour ce moment solennel; cela contribuerait à apporter un peu plus de la crédibilité aux instances coutumières.