jeudi 30 décembre 2010

NAKU PRESS SALUE KANAKY EN CETTE FIN D'ANNEE 2010

(photo Madoÿ - La rivière de la Tontouta au coucher de soleil 25 décembre 2010)

Naku Press âgé d’à peine un an, du haut de ses 8 mois d’existence sur la toile, salue ici ton avancée vers la pleine souveraineté.

Naku Press avec ses petits moyens a essayé de t’accompagner dans ton évolution en publiant à chaque fois que cela lui est possible, les informations importantes, pour permettre à ses fidèles lecteurs de suivre tout ce qui se dit sur ton évolution politique, économique et sociale.

Naku Press a diffusé largement toutes les cérémonies organisées dans les 4 coins du pays, pour la levée du drapeau. Ce drapeau, hier rebelle, flotte maintenant sur les édifices publics, comme il est aussi celui qui permet de reconnaître tes fils éparpillés dans les 4 coins du monde. Dans les rendez vous sportifs ou encore sur des lieux où tes ressortissants passent leur temps de fête, pour parler de ce porte avion ayant des calédoniens à bord.

Il ne cessera d’être la fierté de toute ta population qui croit aux valeurs symbolisées par ses différentes couleurs.

Enfin des propositions pour ce que tu deviendras à la sortie du processus politique dans lequel tu as évolué depuis 1998 : l’Accord de Nouméa. Avec toutes tes richesses, tu nourris une multitude de cultures, preuve de cette nouvelle société qui s’installe au fil de ton développement économique. Pour autant quand tu te fais appeler Kanaky à côté de la Nouvelle Calédonie (ton nom donné par ceux qui sont arrivés d’ailleurs) ; tu rappelles simplement d’où tu viens et qui sont ceux qui t’ont porté avec leurs souffrances, leur intelligence et leur pertinence pour que tu sois reconnus ainsi même aux yeux du monde.

A l’image de tes autres frères du Pacifique, tu sauras dire comment tu accueilles ceux qui viennent d’ailleurs, car un principe transversal dans l’océanie c’est l’accueil.

Ceux qui viennent d’ailleurs ont proposé des schémas pour les prochaines marches après la fin du processus de l’accord de Nouméa. Tes montagnes et tes rivières sauront indiquer quel est le chemin à prendre pour que tu sois toujours une terre de paix et d’accueil dans le respect mutuel des différences. Bonne route pour la recherche de ton statut qui t’inscrira dans le concert des nations.

2010 tu as acté le début réel d’un grand chantier dans ta province Nord, c’est un des leviers importants pour rétablir un équilibre avec ta partie sud (où se trouve la grande ville de Nouméa : ta capitale). C’est une manière de dire aussi qu’il y a de la place pour tout le monde sur l’ensemble de ton territoire.

Une des grandes personnalités qui a su faire de tes ressources naturelles des richesses à vendre, est parti. C’est un de ceux venus d’ailleurs, mais qui a compris comment tu régules la vie sur ton territoire : le dialogue. Le palabre, le consensus, l’entente mutuel, des fondamentaux qui portent toutes les civilisations de l’océanie. D’abord le respect de l’autre pour permettre la discussion.

La canicule de ses dernières semaines, te resitue bien sur ta latitude perturbée désormais par le réchauffement climatique. Le message : l’eau des tes rivières ne suffiront plus, tes montagnes gagnées par la sécheresse resteront avec le risque d’être la proie des flammes, les arbres de tes forêts iront loin pour puiser l’eau dont ils ont besoin.

A nous de garder la nature de Kanaky pour qu’elle puisse toujours être le bout de caillou du Pacifique où les oiseaux et les nautous continueront à chanter. L’avenir de notre environnement ne dépend que de nous.

Naku Press espère pouvoir continuer à voguer avec sa pirogue à côté de toi pour apprécier le jour où tu sortiras de la barrière de corail pour crier ton identité aux yeux du monde.


KANAKY BONNE ANNEE A TOI , QUE 2011 SOIT ENCORE UN NOUVEAU BOUT DE CHEMIN VERS TA PLEINE SOUVERAINETE.