vendredi 28 mai 2010

Réponse de Mr BRIZARD, Directeur du Syndicat des Agents de Tourisme de NC, à l’invitation de Mr PONTALONI pour l’évolution tourisme Kunié…..

"Chers membres du syndicat, Chers confrères,

En qualité de Gérants des agences Destination Ile des Pins, Nouvelle-Calédonie Tours & Président du Syndicat des agents de tourisme
de Nouvelle-Calédonie, je vous informe que je ne participerai pas à cette réunion pour les raisons suivantes :

Premièrement, l'ensemble des agences qui sont représentés au travers de notre syndicat travaillent avec la société Sudiles et pour certaine
depuis le commencement de la déserte maritime vers les îles loyauté et l'île des pins, nous n'avons pas attendu l'arrivée de l'Aremitti4 pour travailler au développements du tourisme Kunié.

Le développement de l'industrie touristique s'est construite depuis des années grâce et avec l'aide de la société
ARMEMENT LOYALTIEN d'abord puis SUDILES ensuite et non celle d'opportuniste qu'ils veulent profiter aujourd'hui du fruit d'un long travail sur la déserte des îles.

Nous sommes dans un pays de droits dont les valeurs sont la Liberté, l'égalité et la fraternité ces valeurs républicaines sont aujourd'hui piétinées par une poignée d'hommes manipulés
pour servir les intérêts d'un seul. La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui ; elle a pour principe la nature ;
pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait ».

Aujourd'hui nous ne pouvons plus travailler librement, nos activités sont menacées, l'image de notre tourisme se dégrade de jour en jour,
« Vivre libre ou mourir » fut une grande devise républicaine également.

La deuxième devise de la république est l'égalité, elle signifie que la loi est la même pour tous, que les distinctions de naissance ou de condition sont abolies, il en va de même pour
les distinctions coutumières qui ne peuvent pas être au dessus des lois. La déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 déclare : « Tous les hommes sont égaux par nature et devant la loi. »
Rousseau définissait l'égalité, consubstantielle à la liberté, comme le fait que « nul citoyen ne soit assez opulent pour en pouvoir acheter un autre, et nul assez pauvre pour être contraint de se vendre. »

Si des coutumiers ont été achetés à la cause de Ile des Pins Ferry pour ma part et je parle ici en mon nom personnel, Mr Pantaloni je ne suis pas à vendre !!!
Nous demandons aux garants de ces valeurs Républicaines d'intervenir pour faire cesser ces injustices et ces magouilles de canailles.

Deuxièmement, il existe à l'Ile des Pins un collectif d'hommes libres, courageux et déterminés à défendre ces valeurs, dans l'édition des Nouvelles Calédoniennes de ce jour ils annoncent qu'ils bloqueront à leur tour
l'arrivée de l'Aremitti4 si le Betico2 ne peut plus venir à l'Ile des Pins. Il devient dangereux dans cette situation de surenchère d'envoyer des touristes par voie maritimes maintenant, c'est un moyen de transport
qui n'est plus fiable commercialement tant que le blocage du Betico2 sera maintenu est tout cela nous devons remercier le travail du Groupe PANTALONI.

Dernièrement, nos agences et les hôteliers de l'Ile des Pins ont constaté des pertes directes liés au blocage du Betico2 , nous demandons avant toute réunion comment la société Ile des Pins Ferry
compte dédommager les professionnels des pertes commerciales et financières que nous avons enregistré durant ces dernières semaines ?

A tous les membres de SAT-NC recevez, mes sentiments dévoués.



Le Président de Syndicat des Agents de Tourisme de Nouvelle-Calédonie.
Laurent BRIZARD
Gsm : 77-87-94